AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une soirée cliché ? || Aimee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Vampire

Vampire

© Crédit Kit : © Dyn
Féminin
Nombre de messages : 63
Age : 32
Pouvoirs : Vampiriques...
Camp : Le mien... Le mal !
Âge du personnage : On ne demande pas son âge à une femme... Plus de 500 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 15/04/2010

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
33/100  (33/100)

MessageSujet: Une soirée cliché ? || Aimee   Ven 16 Juil - 19:04

La nuit venait te tomber. Cela faisait maintenant dix minutes que le soleil était définitivement couché et le moment de sortir pour les vampires était arrivé. Aucun d'entre eux ne songeait à rester cloitré sous terre au moment où son heure de gloire était possible !
Aucun ?
C'était une erreur de croire cela. En effet, Tisha, reine des vampires ne sortait que rarement voire jamais. Elle préférait faire exécuter les tâches par ses sbires pour se complaire dans la flemme. C'était une chose que Solarys ne pouvait pas comprendre tant elle aimait bouger et s'activer. Mais voilà bien longtemps qu'elle avait cessé de juger "sa" reine. Elle l'avait accueillit, elle n'allait pas en plus lui demander d'avoir une attitude exemplaire !

Comme la plupart de ses congénères donc, notre belle rouquine sortit de sa tanière pour aller arpenter San Francisco à la recherche de son repas de cette nuit. Car oui, Solarys était affamée, elle n'avait pas pu se repaître la nuit passée car Tisha lui avait confié une mission qu'elle n'avait pu refuser sous peine de souffrances atroces. Elle avait donc deux journées complètes plus une nuit de nourriture à rattraper et cela avant que le jour ne se lève de nouveau. Il allait falloir être efficace pour ce coup-ci !

Notre belle débuta donc sa petite partie de chasse par les rues mal famées de San Francisco mais hélas pour elle, c'était à croire que tous les badaud s'étaient donné le mot : rester cloitrer chez soi, comme la Reine vampirique !
Personne, pas un chat dans les rues ...
Pas un chat ?

Miiiiaaaaouu

Ça avait pourtant tout l'air d'en être un ! Mais où se cachait-il donc ? Car, à défaut d'avoir un humain tout de suite sous la main, elle pourrait se contenter de cet animal en apéritif ! Certes, cela ne la calerait que pour quelques minutes, mais c'était toujours ça de pris. Et puis, quand on a aussi faim qu'elle, on ne rechigne pas sur la marchandise.
Tous ses sens en alerte, Solarys se concentra sur l'animal et uniquement sur lui. Quand enfin elle repéra sa position, elle s'en approcha dans un silence de mort. L'animal ne remarqua même pas la présence de son prédateur jusqu'à ce que celle-ci ne lui saute dessus, plantant rapidement ses crocs dans le cou du pauvre animal. Elle le vida de tout son sang en moins d'une minute. Lorsqu'elle se releva, un léger filet rougeâtre coulait le long de son menton mais elle n'en avait que faire. C'est alors qu'elle vit une silhouette à l'autre bout de la rue. Petite, fine et visiblement en jupette.

La petite demoiselle - puisque c'est ce qu'elle était - s'approcha de notre belle tout doucement, farouchement et dit alors :

- Vous auriez vu mon petit chat ? Je l'ai ... l'ai vu entrer dans cette rue mais ... j'ai ... peur d'y aller !

La vampiresse sentit une très grande excitation s'emparer d'elle. La peur était un sentiment qu'elle ne connaissait pas. Du moins, elle ne le connaissait plus depuis qu'elle n'était plus avec Jezekael. Et le ressentir chez les autres était une chose des plus ... envoutante !
Restant à moitié dans l'ombre pour cacher ses yeux injectés de sang, Solarys s'approcha d'un pas et pris une voix des plus douces et rassurante pour répondre à la jeune fille :

- J'ai entendu miauler tout à l'heure. Il est certainement dans le coin. Veux-tu que je t'aide à le retrouver ?

La petite ignorante répondit un grand oui enthousiaste et s''approcha de notre vampire qui poursuivit son manège :

- C'était dans ce coin... Juste là !

Et elle entraina l'enfant vers le lieu où elle avait tué son chat et où son corps gisait en corps. Elle sentit alors la demoiselle se stopper, se pétrifier et elle le sut, elle s'apprêtait à hurler. C'est ce moment qu'elle choisit pour bondir sur elle pour plaquer sa main contre sa bouche. Il fallait rester discrète tout de même !
Se mettant à la hauteur de la jeune fille, Solarys lui dit dans le creux de l'oreille, d'une voix cette fois parfaitement machiavélique :

- Ta mère ne t'a-t-elle jamais dit qu'il ne fallait pas parler aux inconnues ? Surtout la nuit ?

Ne pouvant pas parler à cause de la main de Solarys, la demoiselle se contenta de hocher la tête. La rouquine ... poursuivit donc :

- Alors comment réagira-t-elle quand elle découvrira ton corps, dans quelques minutes ? Elle put sentir le corps de l'enfant se raidir de peur entre ses bras lorsqu'elle prononça ces paroles. C'était si grisant qu'elle ne voulait pas en rester là. Du moins, pas tout de suite ! Car je suppose qu'elle n'est pas loin, n'est-ce pas ! Elle ne doit pas être assez stupide pour laisser son enfant seule dans les rues en pleine nuit !

L'enfant ne bougeait plus, ne faisait plus rien. La pression de la main de Solarys l'avait empêcher de respirer et elle était en train d'agoniser intérieurement. Cela éviterait tout cri et elle n'était pas encore morte. La perfection pour notre vampire qui s'empressa de planter ses crocs aiguisés dans la jugulaire toute fraiche. Le sang d'enfant était quelque chose de très revitalisant et apprécié de beaucoup de vampires mais il était très mal vu de tuer une personne d'un si jeune âge. Cela dit, ce n'était pas comme si Solarys se souciait des règles !

Afin de camoufler son espèce aux yeux du monde, la belle rousse sortit un poignard qu'elle avait très souvent sur elle et tranche la gorge de la petite pile à l'endroit où se trouvait la marque de ses crocs. C'est alors qu'elle entendit, non loin :

- Susie !? Suuuuusie ???

- Ta mère aurait dû arriver plus tôt ! Belle mort à toi !
dit-elle au petit corps sans vie et à la tête pendante.

Sans plus attendre, elle se transforma en chauve-souris et, fidèle aux clichés qu'on voit souvent dans les livres, elle se dirigea vers le cimetière...
Très bien ! Elle avait eu un apéro et un plat principal mais manquait le plus important de tout... Un dessert.
C'était certain, la nuit, il n'y avait pas foule dans les cimetière mais si elle pouvait trouver ne serait-ce qu'un badaud égaré alors ce serait parfait. Reprenant forme humaine, dans sa jupe de velours noir, avec son bustier couleur sang, elle se mit à déambuler dans les allées sombres du lieu. Elle aperçu alors au loin la lueur d'une bougie. Elle ne pensait pas qu'à cette époque, certaines personnes osent encore venir dans un cimetière avec ce genre d'éclairage. Cela dit, ça la fit tellement rire intérieurement qu'elle ne put s'empêcher de s'approcher. Lorsqu'elle fut suffisamment proche, elle put voir qu'il s'agissait d'une personne âgée. Qu'à cela ne tienne ! En quoi cela pouvait-il être gênant ? Ce serait sa prochaine proie, un point c'est tout...

Réfléchissant à la vitesse grand V, Solarys élabora bien vite son plan dans sa tête et elle sut ce qu'elle devait faire et comment se passerait les choses. De toute façon, il ne pouvait en être autrement.
Elle se mit donc à marcher "normalement", en faisant le bruit que ferait tout être humain normal. Cela eut bien sûr pour effet de faire se retourner la vieille dame.

- Vous m'avez surprise. dit-elle à Solarys qui esquissa un simple sourire.

- Navrée !

- Rares sont les personnes qui se promènent la nuit dans les cimetières mademoiselle vous savez !

- Vraiment ?
répondit la vampiresse avec un air faussement intéressé.

La belle avait cette fausse impression que la vieille allait trop parler, cela allait l'ennuyer plus vite que prévu. Elle fit un rapide tour d'horizon pour s'assurer que personne n'était là et agrippa la vieille par la taille, plaquant, comme avec l'enfant, sa main sur sa bouche.

- Désolée mamie mais ... je suis affamée !

Elle n'attendit pas cette fois, ne pris pas son temps et visa la jugulaire dès qu'elle se présenta à elle. Mais alors qu'elle s'abreuvait de ce liquide si précieux, elle entendit des pas s'approcher non loin. Elle se stoppa net, la vieille presque exsangue dans ses bras. Entendant quelques pas de plus, elle lâcha le corps là sans réfléchir. Après tout, si on l'avait vu, ça lui ferait un amuse-gueule de plus ! Et elle sauta derrière un caveau pour voir qui approchait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Être maléfique

Être maléfique

© Crédit Kit : Fly
Féminin
Nombre de messages : 343
Age : 106
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Camp : Maléfique
Âge du personnage : 22 ans physiquement mais en réalité environ 140 ans.
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :  Ne vous fier pas aux apparences !
Date d'inscription : 03/07/2010

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
32/100  (32/100)

MessageSujet: Re: Une soirée cliché ? || Aimee   Ven 16 Juil - 20:55

La journée d'Aimee avait été particulièrement bonne . N'ayant pas de travail , notre jolie sorcière s'était levée tardivement et s'était prise un copieux et bon petit déjeuner . Le midi , elle était partie avec un homme . Oui , un homme qu'elle venait tout juste de rencontrer lors d'un casting pour devenir mannequin . Aimee n'était pourtant pas une femme sociable ,mais là , un coup de foudre. Aimee est plutôt froide aux premiers abords et détestent les gens. Elle préfère les tuer, ça lui procure beaucoup plus de plaisir. La politesse , qui a inventé cette bêtise . Elle avait donc mangé en sa compagnie et craquait ! Pourtant, c'était un humain , enfin apparemment .Cependant, il dégageait quelque chose de très fort et semblait avoir une âme noire sans égal. De plus , il était mystérieux . Additionné à tout ça , c'était un jeune homme magnifique, viril , brun aux yeux bleus . Que demander de plus . En résumé , Aimee avait passé un merveilleux moment en sa compagnie & ça faisait bien longtemps que ça ne lui était pas arrivée . Après le repas , le jeune homme , qui se prénommait Alex devait partir. Quelque chose de particulier était tout de même perceptible entre nos deux jeunes tourtereaux. Malheureusement , pour elle , c'était un humain et une relation sorcière maléfique , humain est totalement interdit . Ce n'est pas que Aimee suit les règles ,mais il y en a certaines qu'il ne vaut mieux pas enfreindre .

Bref , Aimee prit le chemin de son appartement lorsqu'un appel la fit s'arrêter . Elle ne connaissait pas le numéro . Surprise , elle attendit quelques secondes avant de répondre . Un sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu'elle comprit que c'était une agence de mannequin . Après quelques minutes de conversation , Aimee leva la tête d'un air fière . A la base , Aimee est une jeune femme qui se sent supérieur aux autres . Peut être à cause de son éducation un peu bourgeoise et de son sang maléfique . En tout cas , elle était plus fière d'elle que jamais . Une des plus grandes sociétés de mannequin de San Fransisco l'avait remarqué et elle allait faire un shooting afin de voir ce que cela donnait . Après le jeune homme et la société , la journée s'annonçait joyeuse. Toutes ses bonnes nouvelles la rendaient encore plus maléfique et son désir de faire du mal s'amplifiait .

Aujourd'hui , rien n'était prévu. Son rendez-vous pour la société de mannequin était pour la semaine prochaine , elle avait donc du temps pour elle . Plusieurs alternatives étaient possibles . Soit , elle sortait en boite pour s'amuser , soit elle allait tuer des êtres bénéfiques pour son plaisir . Après quelques minutes d'hésitation & de réflexion , elle choisit de tuer . Cela lui procurait beaucoup plus de plaisir que de faire la fête . Elle se prit donc un sandwich rapide et prit une douche . Afin de tuer , elle n'avait pas besoin d'être belle mais simplement d'être à l'aise . Surtout que depuis peu , elle venait d'entreprendre les arts martiaux où elle avait un certain talent . Elle s'attacha rapidement les cheveux qui étaient encore bouclés et ne prit même pas la peine de se maquiller . Elle ouvrit sa garde robe et s'en beaucoup réfléchir , elle se vêtit d'un petit jogging gris et d'un petit débardeur blanc , tout simple . Elle accompagna ses vêtements de petites baskets blanches .

Afin de chercher sa victime , elle décida de partir à pied . Cela lui semblait plus intelligent et de plus cela allait lui faire le plus grand bien . Elle sortit donc de son appartement puis entra dans le centre-ville . Au bout d'une dizaine de minutes, elle n'eut trouvé personne .Enfin, aucun être magique en tout cas . Elle décida de prendre sa voiture et d'aller dans la banlieue. Elle s'avança dans de petites rues sombres quand soudain un jeune homme s'approcha. Il poussa Aimee qui se cogna doucement contre le mur . Un sourire s'afficha sur son visage .

" Donne-moi ton argent , tes bijoux!! dépêche toi !"

Il ne savait pas sur qui il venait de tomber . De plus , Aimee est une femme très féministe et ne supporte pas que les hommes s'attaquent aux femmes . Pour elle , c'est un pur signe de faiblesse.


" Mon pauvre mec , t'es trop faible pour t'attaquer à des hommes ."


Aimee prit le jeune homme au cou lorsque soudain , elle eut une prémonition . Dans cette vision , elle voyait le jeune homme et un flingue . Malgré que ses visions ne soient pas très développées , elle avait comprit que celui-ci possédait un pistolet . Brusquement , les mains d'Aimee devinrent rouges tandis que l'homme poussait des cris de souffrance et disparu en fumée . Tellement Aimee était folle de rage , ses yeux étaient devenues rouges. Son désir de tuer était encore une fois monté d'un cran et Aimee partit rapidement dans sa voiture . Après quelques minutes de trajet , elle s'arrêta sur un parking . De là , elle observa les gens passaient quand soudain , une personne semblait louche . La jeune femme regarda Aimee d'un air sévère et courut vers le cimetière et dans de petits scintillements bleus , disparut . Aimee était folle de rage lorsqu'elle vit une ombre très rapide sauter derrière un caveau . Elle s'approcha peu à peu d'où était la personne.

" Ça ne sert à rien de te cacher , je t'ai vu !"

Quoi que ce soit , Aimee s'en foutait ! Elle souhaitait simplement tuer et assouvir son désir de tuer qui s'amplifiait de seconde en seconde . D'habitude , elle n'aurait pas tué un être maléfique ou démoniaque . Elle ne tue que les êtres bénéfiques ou les êtres neutres. Mais là , elle ne pouvait en aucun se retenir . Elle avait envie d'utiliser son pouvoir maléfique de Pyrokinésie et de voir son adversaire souffrir sous d'horribles souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une soirée cliché ? || Aimee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos :: • L e . R o l e - P l a y • :: • San Francisco & Alentours • :: • La Banlieue • :: • Le cimetière •-