AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Démon/Démone

Démon/Démone

© Crédit Kit : A remplir !!!!
Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 25
Pouvoirs : Téléportation
Tuer les gens en leur faisant vivre leur plus grande peur
Boules de feu
Camp : Maléfique
Âge du personnage : Age indéfini!! ^^
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 06/06/2010

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire   Sam 28 Aoû - 23:12

Ce soir, c'était mon soir, Le soir où les peurs allaient être révélées. Je redescendais enfin sur Terre! Mes petites sorcières m'avaient tellement manqué!
A peine remonté sur Terre, je sentis la présence d'une sorcière près de moi. Je me retourna et la vis au loin, seule et pleurante. Oh, la pauvre! Je m'empressai d'aller la voir. Elle se retourna et cria de surprise.

- Barbas! Je .. J'ai affronté mes peurs, tu ne peux rien contre moi!

- Ahahah, tu dis vrai, sorcière! Mais pour ce qui est de ta plus grande peur, tu t'es contentée de la camoufler... Petite sotte. Tu me connais si mal que ça, tu croyais que je n'allais pas deviner ta plus grande peur?

Je passa ensuite ma main devant son visage et m'apprêta à la tuer.

- Attends! je t'en supplie, ne me tue pas! Je ... je pourrai t'aider, je t'en supplie, ne me tue pas!

Pathétique, elle me faisait si pitié...

- Tu es traîtresse à ceux de ta ... race, sorcière. tes parents seraient fiers de toi, tiens! Regarde - toi, je pourrais t'écraser de suite, ce que je vais faire d'ailleurs. Tu n'es qu'une sale petite lâche.

Les parents de la sorcière apparurent. Ils s'approchèrent d'elle avec un couteau chacun dans la main et la poignardèrent à de multiples reprises en criant des insultes tel que " tu ne mérite pas d'être notre fille, honte à toi!"
Bien sûr, ce n'étaient que pures illusions. Mais c'était aussi sa plus grande peur. Elle mourut après un cri de terreur.

La nuit commençait bien! En ce qui concernait cette sorcière, elle n'était que le début d'une longue série ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Démon/Démone

Démon/Démone

© Crédit Kit : A remplir !!!!
Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 25
Pouvoirs : Téléportation
Tuer les gens en leur faisant vivre leur plus grande peur
Boules de feu
Camp : Maléfique
Âge du personnage : Age indéfini!! ^^
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Identity :
Date d'inscription : 06/06/2010

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire   Mer 1 Sep - 10:45

- Oh! Maman!

Il ne manquait plus que ça... Je me retournai et la vis. Une petite fille accroupie sur le cadavre de la sorcière. Elle devait avoir juste 5 ans. Elle pleurait.

- Pourquoi vous avez fait ça? Vous êtes un méchant monsieur! Elle vous a rien fait!

Elle s'avança vers moi avec ses ridicules petits poings devant elle et vint me frapper. Je lui pris ses poings et la regarda. Elle leva sa tête vers moi. Ses yeux étaient remplis de larmes.
J'étais pensif, je réfléchissais à ce que j'allais faire. les logements étaient dans un endroit sombre, où seuls des malfrats aimaient se promener. Un cadavre de plus ou de moins...
Mais cette mort ne me servirait à rien et me ferait perdre mon temps. Sauf si je me dépêchais à la tuer. Mais dans ce cas, où serait le plaisir...
Je lui tenais encore les poings et elle ne m'avait pas lâché du regard.

- Tu as tué ma maman, j'avais plus qu'elle! Je vais où, maintenant ? Je suis toute seule!

Je m'accroupis à mon tour et mis ma main sur son épaule.

- Ta mère l'avait cherché, elle n'avait qu'à pas être ce qu'elle était. Elle devait mourir.
Je me relevai, lui souri et la laissa seule dans le logement.

Je commença à partir lorsque je sentis qu'on me tirait la cape. Je me retourna et soupira.
Elle n'avait plus de larmes. Elle me fixait avec ses gros yeux. Ils semblaient me demander quelque chose.
Quoi? En plus elle croyait sérieusement que j'allais la prendre sous mon aile? J'avais autre chose à faire que de traîner cette ... saleté ambulante.

- Ne t'inquiètes, tu me reverra dans quelques années, tu peux en être sûre. Je viendrai m'occuper de toi quand le temps sera venu...

Et je m'évapora. J'avais déja perdu assez de temps comme ça, tant de sorcières m'attendaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Source du mal

Source du mal

© Crédit Kit : Dyn
Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 39
Camp : Maléfique
Âge du personnage : 1 608 ans
Bourse à PP :
0 / 1000 / 100

Date d'inscription : 13/04/2010

Feuille de personnage
Points de vie:
100/100  (100/100)
Capacités:
Points d'expérience:
15/100  (15/100)

MessageSujet: Re: Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire   Mar 7 Sep - 0:41

Nuit noire, nuit brumeuse, nuit semblable à beaucoup d’autre mais pourtant quelques chose avait changé, comme une nuance, une aura avait pris possession de cette nuit là. Une force venant de nul part avait envahie l’atmosphère du ciel, sur la terre et même jusqu’aux enfers. Ceci ne manqua pas de surprendre notre souverain qui se demandait d’où cette force pouvait provenir, il avait l’impression de l’avoir déjà ressentis dans des temps reculé mais n’arriva pas à savoir de qui pouvait provenir cette vergence maléfique ! C’est qu’elle avait les sens sensible notre Source car même en étant en enfers , elle eusse la réception de cette aura, alors que fort occupé en salle du conseil , il ne pouvait l’ignorer. Il se leva brusquement de sa chaise puis décida de se rendre compte par lui-même qui pouvait décharger une telle force démoniaque. Sa disparition fut si brutal que les conseillés se demandèrent ce qui se passait et pourquoi la Source avait quitté l’assemblée plénière.


Peu de temps après sa disparition de la salle du conseil, Na’Hash se trouva face à un bâtiment quelque peu délabrer, il sentit la force y émaner comme pour en avoir le cœur net, il entra dans ce taudis immonde, dont les locataires les plus nombreux étaient des rats courant du hall d’entrée jusqu’aux escaliers. Escaliers qui se mirent à grincer au fur et à mesure que Nash les montait. Quand il arriva dans le corridor dont les murs étaient décorés de différents tags qui représentaient bien le genre de personnes qui habitaient ces lieux, Nash avança alors prudemment car il ne se rappela toujours pas qui pouvait dégager une telle force démoniaque. C’est en avançant un peu plus que la Source entendit comme des sanglots, oui , des sanglots ! Ceux d’une jeune fille , cela sonnait comme une douce mélodie aux oreille du souverain mais il n’était pas là pour écouté ces pleures de détresse mais bien pour savoir qui pouvait l’intriguer de la sorte. C’est en avançant plus vers l’endroit ou semblait venir cette aura et les sanglots qu’il vit une porte entre ouverte. Il s’avança de plus près en faisant bien attention de ne pas se faire repérer que cela soit physiquement que par sa propre aura et observa ce qui se passa dans cet appartement.


Là , il n’en cru pas ces yeux , il vit tout d’abord une jeune fille en sanglot sur la dépouille de ce qui devait être sa mère puis non loin d’eux , un homme vêtue de noir avec des cheveux grisonnant . De dos le personnage en noir lui rappelait vaguement quelqu’un mais ne se rappela pas qui. C’est quand celui-ci se retourna vers la jeune fille quand celle-ci lui avait rétorquait en sanglotant :


Pourquoi vous avez fait ça? Vous êtes un méchant monsieur! Elle vous a rien fait!


Que notre souverain des enfers reconnu ce cher Barbas ! Il le croyait dans les abîmes de l’oubli éternel suite à sa dernière rencontre avec les sœurs Halliwell. Il n’en cru pas ses yeux, ce démons était plus coriace que n’importe quel virus assassins comme le virus Ebola voir même la peste ! C’est alors dans un silence monastique que Nash observait la scène qui se déroulait devant lui et voir comment barbas allait se dépatouiller de cette situation car la petite fille ne semblait pas vouloir le laisser partir comme ci elle n’avait nulle part ou aller et qu’elle lui faisait comprendre de l’emmener avec lui. Cela fit doucement sourire Nash car si Barbas était revenue des limbes pour ensuite faire du baby-sitting à chaque fois qu’il tuerait une sorcière mère de famille, le pauvre pourrait dès à présent monter une école maternelle à lui tout seul . La gêne de barbas faisait plaisir à voir et notre monarque s’en régalait puis il vit le démon de la peur s’apprêtant à partir quand la fillette s’accrocha à son long manteau noir , manteau qu’il devait avoir sur lui depuis la nuit des temps , poussiéreux, décousu à certains endroits enfin en un mot en piteux état tout comme le démon qui le portait d’ailleurs. Barbas se retourna de nouveau face à la jeune fille, s’accroupit puis lui dis :

- Ne t'inquiètes, tu me reverras dans quelques années, tu peux en être sûre. Je viendrai m'occuper de toi quand le temps sera venu...


En voyant cela, Nash , ne comprit pas pourquoi Barbas, le démon de la peur, démon le plus redouter à la période noire de la déchéance des enfers par les Halliwell, faisait preuve de bonté en laissant cette enfant en vie ! Cela avait fortement déçu Nash qui en voyant le démon sur le point de s’évaporer, rentra brusquement dans l’appartement et rétorqua de façon rauque :


Alors comme ça , te voilà donc magnanimes Barbas !


Son entrée fut si fracassante que Barbas ne pouvait l’ignorer , Nash allait de nouveau se trouver face à celui dont les peurs n’avaient aucun secret . Leurs dernière rencontre remontait déjà à plusieurs siècles et ce cher Barbas ne pouvait oublier son détracteur car il était aussi fourbe que lui .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warlordofblood.forums-actifs.net/forum.htm

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un jour ordinaire, un meurtre extraordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Charmed's Chaos :: • L a . P h a s e : a d a p t a t i o n •-